dimanches contemplation

J’adore déambuler
dans cette ville
où le sens s’échappe
je n’arrive pas
à ne pas regarder
les morceaux de vie des gens
déposés sur la route
Hier encore
perdu des neurones
troqués contre de la tendresse
je crois que je suis folle
je me sens bien comme ça
dans la contemplation
au seuil d’une église
réformée
Il y a des femmes comme Rebecca Warrior
qui ont besoin d’autre chose
que de manger pour exister
et cela me rassure
je suis au sommet de mon art
du grand n’importe quoi
et cela me rassure aussi
de trouver de la beauté
dans les pierres mortes
dans l’effraction du regard
à travers les fenêtres
laissées ouvertes
par les courants d’air
et le bruit des manifs
Si vous connaissez Paul
dites-lui que son poème m’a touchée
au fond de la rétine

Publicité