arcane 8 en guérison

une lumière le soleil froid

de ce mois d’octobre de l’hiver déjà

peut-être l’automne

les feuilles lourdes sur le sol

autour de nos tasses vides

sur une place quelconque

je me dis

pourquoi avons-nous tant besoin d’aimer

est-ce qu’on peut inventer un mot pour chaque manière

chaque être

et lui donner

le soleil à l’intérieur une ouate enveloppe le corps

mais je ne dis rien

je souris seulement

il fait doux aujourd’hui

marcher en silence

juste à côté

dans les bras

plus à côté

en dedans

et je me dis

que ce n’est pas grand-chose

mais que c’est doux

de ressentir

les choses justes

par moment

la vie

agencée

Publicité